7 commandements d'une cogiteuse (confinée) bien dans ses baskets

Hahaaa ! La COGITEUSE ! Oui, j’en parle souvent mais c’est qui au fait ? Une cogiteuse d’ordinaire carbure à 100 à l’heure, a 1000 idées à la minute et a toujours plusieurs projets à gérer à la fois…  Elle a donc besoin de souffler, de prioriser et de mieux s’organiser pour mener à bien ses projets, être équilibrée, et se sentir bien dans ses baskets… 

D’abord, c’est quoi une cogiteuse ?

Ben une cogiteuse c’est moi, c’est vous, votre belle-soeur, votre meilleure amie, votre maman, votre mamie ! Une cogiteuse c’est une personne qui a 1001 idées à la minute, toujours 40 000 trucs à faire, un emploi du temps de ministre ou encore des todo liste à n’en plus finir. Elle est toujours pleine de ressources et jongle avec des dizaines de projets à la fois. 

Au tout début je me disais qu’une cogiteuse serait mon petit terme à moi pour décrire l’entrepreneuse (au sens propre du terme), mais plus j’avance dans cette aventure, et plus je prends conscience qu’elle est finalement tellement plus que ça… Finalement, nous sommes toutes des cogiteuses.

 

1. Un carnet de note tu auras

Parce que écrire c’est ranger le bazar qu’on a dans la tête ! En bref, une cogiteuse sans carnet c’est comme un portefeuille sans monnaie (…ça rimait). Sans rire, il faudrait toujours avoir un petit carnet dans son sac histoire de vider sa tête, s’organiser, ou simplement pour ne ‘presque’ rien oublier. Moi, j’en ai des tas ! Et je sais que vous aussi vous êtes des tonnes à les collectionner. 

On peut avoir un carnet pour noter ses idées pro, les sujets d’articles qu’on aimerait aborder, les inspirations par thématiques à explorer. En ce moment j’utilise beaucoup de carnets pour le perso également. Un pour écrire mon ressenti du jour et j’en ai un autre pour lister tous les conseils et astuces pour avoir une vie plus responsable et faire le plus de choses « maison ». 

Alors, voici pour démarrer un petit TOP 5 des carnets à collectionner ! Il y en aura pour tous les gouts : HemaMaison du MondePapaya!Agent PaperMr. Wonderful

 

2. Des rencontres* de ton espèce tu feras

Et oui, parce que quand vous êtes entourées ou que vous rencontrez des personnes qui foncent comme vous à 100 à l’heure dans leur vie, c’est le meilleur moyen pour garder le rythme, se motiver et partager ses astuces. 1 à 2 fois par mois j’essaye de participer à un atelier, d’aller à un événement ou de participer à une animation sur un thème qui me parle. Professionnel ou personnel d’ailleurs. 

*Bon, c’est le moment de réfléchir à une manière de rencontrer des personnes de son espèce autrement et virtuellement (#corona !…) car nous en sommes au Jour 5 du confinement et nous allons y passer un certain temps d’ailleurs mais c’est pour notre bien à tous… 

Alors, en attendant, en temps normal, voilà déjà comment ça peut se passer !

  • Ça peut être un atelier, un talk, un petit-dej, une rencontre professionnelle organisée par des réseaux sur l’entreprenariat : Pour ma part, je trouve mon bonheur avec des réseaux féminins, reseau MampreneursCo-Women,  TalentyEntrepreHerBusiness O FémininLaPatronnerieTapageMeufs Mortelles. Les évènements sont nombreux, variés, complémentaires. Tous ces réseaux ont cette même vision (que dis-je passion) professionnelle que moi et c’est hyper enrichissant de les suivre. En plus, en ce moment toutes ont mis en place des programmes d’entraide et autres idées sympas pour tenir durant ce confinement.
 
  • Ça peut être un atelier créatif, healthy, un atelier de développement personnel, etc. Bref, l’idée de faire plaisir !
 
 
  • Ou encore des événements et rendez-vous pas loin de chez vous : D’ailleurs jetez un oeil à toutes les programmations du Carreau du TempleKlin d’oeil, qui proposent des ventes de créateurs et autres évènements artistiques et créatifs. Pensez aux vernissages, dégustations ou encore aux soirées de lancement… Regardez ce qu’il se passe à côté de chez vous également ! Les associations de créateurs et d’entrepreneurs. Il y en a beaucoup ! Vous pouvez profiter du confinement pour faire une petite veille et préparer le retour à la vie normale non. 
 
  • On y vient, en mode confinée, on fait comment ? Je dirais qu’on mise sur nos chers réseaux sociaux, sur notre communauté, sur nos abonnées, sur nos clients, nos collaborateurs du même secteur, … On essaye de renouveler et d’adapter notre manière de communiquer. On peut organiser des lives (si vous aimez être sur le devant de la scène!), des séances offertes de votre expertise pour aider les autres et en profiter pour faire des rencontres, on peut organiser des vidéos conférences spéciales brainstorms ou papotage etc… 
 
 

3. Ta petite voix intérieure tu écouteras

C’est un de mes réflexes premiers de cogiteuse ! Ce qui souvent me permet de prendre les meilleures décisions de manière assez intuitive d’ailleurs. Vous pouvez lire mon article J’incarne ma marque et je la rends unique si ça vous intéresse. Cette faculté à suivre mon instinct me permet de faire le tri, d’organiser mes priorités en fonction de ce qui me semble le plus important pour moi et mon activité. En fait, j’ai appris à m’écouter et à faire ce qui m’aide le plus à m’épanouir en tant que personne et au travers ma marque.

Vous vous demandez certainement comment j’en suis arrivée là ? Je pense que c’est étroitement lié avec l’idée de se faire confiance et de savoir ce que nous valons et ce que nous voulons. Je me pose des questions du genre : Pourquoi remettre cela à plus tard ? Quelles valeurs ajoutés ça m’apportent ? Ai-je envie de le faire ? Est-ce le bon moment ? Cela va t’il m’aider ? Cela va t’il me soulager ? Ces interrogations valent aussi bien pour nos questions pro ou perso d’ailleurs.

L’idée, c’est d’être en phase avec soi-même et de savoir pourquoi on prend une direction plutôt qu’une autre.

Durant ce confinement, je dois davantage me recentrer sur moi, mon organisation et l’évolution que je souhaite faire prendre à mon activité pour les prochaines semaines. Comme beaucoup d’autres auto-entrepreneurs, c’est en faisant des rencontres, en donnant des talks, en animant des ateliers que le labo CCB grandit et me permet de réaliser mon chiffre d’affaires à la fin du mois. Alors sans tout ça, il faut sortir des sentiers battus, travailler autrement et s’accorder un temps à ce nouveau cogitage. Cogitage professionnel mais personnel également car les deux sont intimement liés. Alors le temps de cette période atypique, j’ai redéfinis de nouvelles actions en priorisant ce qui est vraiment essentiel pour moi, mon activité et ma famille. Du coup ça m’a permis d’établir de nouveaux objectifs répartis dans mon calendrier forcément allégé antre l’école à la maison, la gestion d’une vie « full time » à 4 au quotidien + les activités classiques de la maison.

 

4. Un équilibre tu trouveras

Je continue à le construire ou plutôt à le stabiliser un peu plus chaque jour. Grande cogiteuse que je suis et passionnée par mon travail, ce n’est pas toujours simple pour moi de couper le pro mais c’est essentiel ! Je remarque que je suis moins productive au travail, lorsque ma tête est remplie de choses personnelles ou lorsque je sens que je n’ai pas été trés présente avec ma famille durant quelque temps.

Étrangement, je remarque aussi que j’affine mon équilibre depuis que j’ai créé mon activité. J’ai cette impression de me sentir moi-même et en quelque sorte d’avoir trouvé ma place professionnellement et également personnellement. Du coup, une partie de mon esprit est libérée et propice au cogitage !

Trés souvent dans mon quotidien je me répète cette phrase, comme quoi tout est une question d’équilibre. Le pro et le perso, la restriction et le plaisir, le calme et les sorties, les restaurants et la cuisine, les jeux et les devoirs, cette belle pomme et cette sublime part de tarte … Bref, quand on cherche bien, on peut constater que cet équilibre est partout. Et c’est d’ailleurs exactement ce point intermédiaire que j’essaye de viser !

Je n’ai pas de recette miracle pour me sentir équilibrée mais je pense que mon côté perfectionniste me pousse un peu plus chaque jour à devenir une meilleure personne et à me sentir bien dans mes baskets. De même, cet équilibre ne serait certainement pas le même si mon compagnon n’était pas aussi présent dans la gestion de notre quotidien.

L’idée c’est d’accorder du temps à tout ce qui nous semble essentiel en sachant ce qui est important de prioriser. Quand on a du mal à lâcher le travail ou alors qu’au contraire il nous est difficile de travailler depuis chez soi (télétravail oblige…), on peut déterminer un temps de travail journalier et le répartir équitablement dans son quotidien. Ça permet de fixer un cadre et d’être plus productive.

Au fait, vous voulez un livre interessant sur l’équilibre pro et perso ? Une question d’équilibre de Mathilde Lacombe.

 

5. sainement tu vivras « un esprit sain dans un corps sain »

Cette expression est essentielle parque que finalement lorsque je ne prends pas soin de moi (chose qui a bien trop longtemps était le cas et qui parfois recommence en période de rush), j’en paye le prix. Manque de motivation, fatigue, maladie, douleurs, nervosité… Et c’est tout mon équilibre qui en prend un coup !

Alors voici mes petits gestes « healthy » du quotidien :

  • S’hydrater : Infusion ou/ thé chaud ou froid avec Kusmi Tea ou Lov le matin et au goûter, mes petits cafés matinaux (mon plaisir à tout prix) avec notre torréfacteur local les cafés Pfaff, jus maison quand j’aurais racheté un extracteur de jus (je louche sur l’accessoire extracteur de jus Kitchenaid que j’ajoute à mon robot).
 
  • Se bouger : Mon Flow Yoga (c’est quoi ça ? Un yoga bien tonique !) en mode petites séances individuelles au calme chez moi le matin quand la maison est encore endormie. Sinon, il y a des tonnes de cours de yoga autour de chez vous. En ce moment je regardes les vidéos de  Hélène DuvalLucille Woodward.
 
  • Se poser : M’offrir des moments de calme intense ! Certains appellent ça Méditer… Moi je n’y arrive pas, par contre, me poser 10 mn avec une petite voix douce qui me guide peut vraiment m’apaiser. Le top pour moi c’est l’application Petit Bambou. Souvent le dimanche je fais une séance spéciale kids avec mes 2 loulous et c’est assez magique ! Sinon, j’adore mes séances en tête avec moi-même le matin quand la maison est endormie.
 
  • Bien manger : J’ai la chance d’aimer cuisiner alors j’évite de manger industriel autant que possible. Je cuisine des choses simples et rapides le plus possible sans viande (dahl, poêlée légumes, quinoa, gratin de pattes complètes, oeuf sous toutes ses formes, soupe, fromage, purée, croque monsieur, pizza maison of course… et roule ma poule). On se fait également bien plaisir le week-end avec les virées au marché et les restaurants sympas de notre coin du 78. Depuis 1 an à peu prés, j’évite les grandes surfaces. Je priorise le marché du dimanche pour le frais et Biocoop pour quasiment tout le reste. Depuis qu’on fait ça, on gère bien notre stock et il n’y a plus du tout de gâchis !
 
  • S’aider : Avec mon magnésium quotidien du matin ! Et il y a des tonnes de compléments à prendre pour être en forme et booster son immunités avec les compléments nutritifs ou les super aliments.
 
  • Se reposer : C’est encore un terrain en cours de travail mais j’essaye de dormir au moins 7h30 par nuit. C’est essentiel pour ne pas avoir une tête de déterrée et accessoirement surtout me sentir fatiguée dés le matin. J’ai entendu un jour que le sommeil perdu ne se récupérait pas… Vous le saviez ? Et puis dormir est une des bases pour renforcer notre immunité et vaincre la maladie ! C’est donc d’actualité aujourd’hui.. 
 

6. Organiser tu seras

C’est juste essentiel pour toute bonne cogiteuse qui se respecte… J’essaye de l’être un maximum et je dois dire que depuis que je suis à mon compte c’est encore plus simple de prioriser et d’équilibrer mon travail. « Plus jamais » les réunions inutiles (désolée mais oui c’était trop souvent le cas), « terminé » les personnes qui t’interrompent en permanence (j’essayais de m’isoler un max dans des salles de réu pour éviter ça), « fini » les coups de fil à la noix, et je ne vous parle pas de tout ce temps gagné dans les transports.

Bref, depuis que je travaille chez moi j’ai non seulement gagné en temps de travail (et le temps c’est de l’argent) mais en efficacité également. Lorsque j’ai envie d’accomplir une tâche et surtout lorsque je sens que c’est le bon moment pour le faire, je le fais. Si je n’ai pas la motivation, si je ne le sens pas alors je n’insiste pas. Je vais prendre l’air, je passe à un autre sujet et je laisse le temps faire son travail jusqu’à ce que l’inspiration revienne. 

Côté pratique, je suis armée d’un agenda papier (et oui, je suis une véritable PAPERVORE), depuis 3 ans j’ai choisi mes agendas chez Rico Design et je les adore ! Je me fixe des objectifs par mois, par semaine et par jour en fonction de mes priorités pro. Je fais également des Todo Liste hebdo, mensuelles et également chaque journalières. Ce qui m’aide aussi c’est de répartir mon temps entre mes différentes priorités. Je cale par semaine ce que je dois faire entre un peu d’administratif, de la com, de la production client, de la prospection… Je reparlerai de mon organisation pro dans un autre article car c’est un vrai sujet quand on bosse à la maison.  Je me fixe 3 à 4 objectifs par jour, pas plus pour être vraiment efficace. 

Pour compléter ce point, je vous invite à lire l’interview que j’ai faite avec Diane Ballonad Rolland, « Ne plus s’éparpiller et gagner en productivité »

 

7. libre de penser tu te le permettras

J’aime assez l’idée de clôturer sur ce commandement car finalement on pense et on agit trop souvent en fonction des autres et moi la première d’ailleurs. On se met des limites et des freins pour un rien. Si je fais ça, que vont-ils penser ? Ou si je publie ça, vont-ils me juger ? Et si je m’habille comme ça, vont-ils me critiquer ? C’est trop dommage et surtout ça cache qui on est au fond. Aujourd’hui je me force à penser que finalement, et bien je m’en fiche de ce que les autres peuvent penser de moi et ça fait du bien. Foutez-vous la paix ! (livre sur ma Tobuy liste).

Finalement on est tous différents et j’essaye d’assumer ce que je suis dans le positif comme dans le négatif. Il y a 1 ans, je n’aurais pas eu la force ni le courage de publier assez librement ce que je suis sur les réseaux sociaux de peur du regard des autres. Et bien c’est une erreur. Le travail de sa marque va avec le travail qu’on peut faire sur soi et la personne qu’on laisse grandir en nous !

Et vous, ç serait quoi vos commandements de cogiteuse ?

En attendant le prochain article, prenez bien soin de vous !

 

2 réponses

  1. Oh merci Delphine ! Oui tu as raison, savoir déléguer est essentiel mais assez compliqué à mettre en place en effet… J’aimerais un jour trouver la perle rare qui m’aide dans ce projet 🙂
    Bon cogitage à toi !

  2. Très bel article très complet merci. Je m’y reconnais parfaitement et essaie de suivre tous les commandements cités. Certains prennent du temps à être mis en place mais ça viendra je fais (presque) tout pour.
    Mon commandement de cogiteuse ?
    Déléguer. Très loin d’être simple pour une cogiteuse mais permet de temps à autre de s’alleger de certaines tâches et s’alleger l’esprit par la même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir d'autres articles

Je fais le point, je me challenge et je vis de ma passion !
Je fais le point, je me challenge et je vis de ma passion !
  Hello par ici ! Aujourd’hui j’avais envie de vous parler de cette première phase pas évidente mais pourtant essentielle avant de se lancer dans la grande aventure entrepreneuriale. Car soyons honnête, se lancer dans cette aventure peut être assez effrayante, pleine de remises en questions, de doutes, d’incertitudes, en bref de cogitage ! Se
Je m’inspire et me divertis en Podcast !
Je m'inspire et me divertis en Podcast !
Tiens tiens tiens, vous cherchez de quoi vous occuper l’esprit ? Vous aimeriez trouver des astuces pour passer le temps intelligemment tout en vous inspirant ? Alors, les podcasts sont juste parfaits pour ça ! Qu’on soit en période de confinement, en vacances scolaires, mais finalement à tous autres moments de la vie quotidienne, c’est la
Je prends mon temps et je crée mon job sur-mesure
Je prends mon temps et je crée mon job sur-mesure
Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de mon histoire plus personnelle et comment j’avais finalement réussi à inventer mon job. J’y ai également ajouté des astuces et conseils d’une cogiteuse épanouie dans son travail. L’oiseau fait son nid J’ai toujours avancé petit à petit, jour après jour en sautillant d’opportunités en échecs, mais toujours en
Retour en haut

Rechercher

La news des cogiteuses
Des conseils, des astuces, des inspirations de cogiteuse mais aussi des nouveautés, des offres spéciales et des surprises !